vendredi 21 avril 2017

J – 2 : les trois candidats en tête dans les sondages annulent leurs déplacements, les autres continuent



C’est un premier constat : il y a une similitude de réaction entre les trois principaux candidats (Le Pen, Fillon, Macron) qui ont décidé d’annuler leurs déplacements de campagne prévus pour aujourd’hui alors que tous les autres candidats, y compris Mélenchon, poursuivent la leur sur le terrain.

Ces deux groupes de candidats n’ont donc pas la même perception du danger :
-          le premier groupe estime que le risque est trop élevé de s’exposer (et d’exposer leurs électeurs dans les meetings) à seulement quelques heures du scrutin.
-          Pour le second groupe, les enjeux sont moins importants et pensent qu’étant non qualifiables, ils ne risquent rien.
-          Notons la position particulière de Mélenchon qui poursuit sa campagne sur le terrain comme prévu, sauf qu’il ne s’agit pas d’un grand rassemblement publique mais d’un pique-nique restreint, probablement plus facile à sécuriser.

Trumpisme, le suivisme européen en question

Bien qu’il soit difficile de comprendre le trumpisme tant son auteur sort des codes habituels de la politique, il semble qu’il provoque che...