vendredi 21 avril 2017

J – 2 : «Le rôle premier du président de la République est de protéger les Français» (Macron)


A son tour et après Le Pen et Fillon, le candidat d’En Marche! s’est exprimé devant ses partisans pour répéter, selon LeMonde, certaines composantes de son programme pour lutter contre le terrorisme :
« Le candidat veut notamment créer 10 000 postes de policiers et de gendarmes, et "installer directement auprès du président un organe de coordination capable d'agir 24 heures sur 24 contre Daech". Il souhaite également "consolider" le renseignement territorial. »

 

Pas de déclaration sur une éventuelle modification de notre politique étrangère pour lutter contre Daech. Macron est plus prudent que Fillon et préfère ne pas développer cette question à deux jours du scrutin du premier tour.
Côté sécurité intérieure, il avance quelques pistes techniques mais sans se mouiller. Macron est logiquement le plus prudent des quatre principaux candidats éligibles pour le second tour puisqu’il est donné favori par la plupart des enquêtes d’opinion qui lui donnent environ 2 point d’avance sur Le Pen et quatre sur Fillon et Mélenchon. Ce n’est vraiment pas le moment pour lui de prendre un quelconque risque avec une phrase ou un mot un peu plus en saillie que son programme officiel. Dont acte.

Le Sénat US valide les sanctions antirusses votées par la Chambre des représentants

<< Le 27 juillet aux Etats-Unis (dans la nuit du 27 au 28 juillet en France), la chambre haute du Congrès a validé le projet de l...