vendredi 10 juin 2016

USA : élection, "la candidate démocrate à la Maison Blanche, a battu tous ses records de "retweets" ce jeudi"

I09061623:35 - "La candidate démocrate à la Maison Blanche, a battu tous ses records de "retweets" ce jeudi en se moquant de son adversaire Donald Trump mais le terrain est glissant pour l'ancienne chef de la diplomatie américaine, qui fait l'objet d'une enquête du FBI pour avoir utilisé une messagerie privée pour ses communications officielles" rapporte l'AFP via Le Figaro.

Notons bien qu'il s'agit de l'AFP, une agence de la CIA qui publie, via le télégraphiste du Figaro, cette dépêche qui mentionne l'enquête du FBI à peine quelques heures après la rencontre entre Sanders et Obama sans que celui-ci n'ait réussi à convaincre le premier de lâcher prise (ou l'inverse, possible aussi).

Ce déchaînement excessif de la candidate sur tweeter après la claque qu'elle vient donc de recevoir d'Obama est, pour nous, une manifestation évidente de son hystérisme rageur incontrôlé et sans limite qui vient de déclencher l'alarme du renseignement américain qui n'a certainement pas envie de se retrouver à nouveau avec une telle catastrophe pour la sécurité nationale sur le dos.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Clinton demande à Trump de supprimer son compte sur Twitter

Le Figaro avec AFP, le 9 Juin 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 9 juin 2016


__________***___________

L'enfant du baby boom Hillary Clinton, candidate démocrate à la Maison Blanche, a battu tous ses records de "retweets" ce jeudi en se moquant de son adversaire Donald Trump dans un message parfaitement ciselé dans la langue de Twitter.
 Obama vient de se rallier à Hillary la malhonnête. Il veut quatre années de plus, mais personne n'en veut!
Le milliardaire accro à Twitter avait écrit sur le réseau social, "Obama vient de se rallier à Hillary la malhonnête. Il veut quatre années de plus, mais personne n'en veut!"
 Hillary Clinton @HillaryClinton
Delete your account. https://twitter.com/realDonaldTrump/status/740972317191352320 

"Supprime ton compte"
Le compte de Hillary Clinton a alors retweeté Donald Trump, mais en ajoutant cette phrase emblématique employée sur le réseau social pour humilier un utilisateur après un tweet particulièrement choquant ou ridicule: "Supprime ton compte".
En 90 minutes, le message avait déjà été retweeté plus de 145.000 fois, un record pour la candidate, qui a 6,7 millions d'abonnés (Donald Trump en a 8,8 millions), et dont le compte adopte d'ordinaire un ton plus institutionnel que celui du républicain. Hillary Clinton écrit rarement ses tweets, qu'elle signe alors d'un "-H.", ce qui n'était pas le cas pour ce message.
Mais le terrain est glissant pour l'ancienne chef de la diplomatie américaine, qui fait l'objet d'une enquête du FBI
Mais le terrain est glissant pour l'ancienne chef de la diplomatie américaine, qui fait l'objet d'une enquête du FBI pour avoir utilisé une messagerie privée pour ses communications officielles lorsqu'elle était secrétaire d'Etat, dont la moitié a été effacée par ses soins pour protéger sa vie privée. "S'il y a une personne qui sait appuyer sur la touche supprimer, c'est bien vous", a répondu, sur Twitter, le président du parti républicain, Reince Priebus.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Trump va-t-il dans le sens de l’Histoire ?

Le monde n’a-t-il jamais été aussi proche d’une catastrophe nucléaire planétaire ? La cause en serait le délire total des élites de Was...