jeudi 26 mai 2016

France : Loi travail et blocages, le point sur la situation et les options pour la suite

M26051622:30 - Bien qu'il soit hasardeux de vouloir faire une sorte bilan de la lutte anti-Loi travail, il nous semble pourtant que ce jeudi marque une étape dans la confrontation entre la CGT et le gouvernement comme si après une montée en puissance du mouvement depuis neuf jours, le rapport de force semblait, ce soir, s'être stabilisé selon les constats suivants :

  •  même si elle continue de s'étendre géographiquement, la pénurie des stations essence serait plutôt sur une tendance de stabilisation générale
  • les grèves dans les centrales EDF n'ont pas véritablement entrainé de coupure majeure dans le pays
  •  les transports continuent de fonctionner
  • les manifestations ont été nourries mais pas d'une ampleur extrême
Enfin, et pour confirmer ce qui précède, Philippe Martinez semble avoir changé de stratégie en mettant en balance l'Euro 2016 contre le retrait de la Loi travail alors que F Hollande n'a toujours pas répondu à sa demande d'être reçu à l'Elysée étant lui-même encore au Japon.

Il est évident que la CGT n'a pas réussi, pour l'instant, à faire céder le gouvernement qui joue manifestement la carte du pourrissement et ce soir, nous pouvons dire que la balle est maintenant plutôt dans le camp de la CGT.

Considérant que la menace contre l'Euro 2016 ne nous semble pas particulièrement insurmontable pour le gouvernement, la CGT n'a pas vraiment le choix:
  • soit elle amplifie le mouvement actuel de blocage tant qu'il est encore chaud et dans ce cas, la décision doit être clairement prise avant le week-end
  • soit elle tempère momentanément le mouvement pour privilégier le dialogue. Dans ce cas, nous estimons qu'elle ne sera pas en position de force pour obtenir ce qu'elle demande et il sera alors trop tard pour relancer le mouvement après le week-end.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Course à l'Elysée: "cabinet noir", l'indigné Fillon mène l'enquête

"...reprenant les accusations qu'il avait portées jeudi soir contre le chef de l'Etat et l'existence d'un «cabinet noi...