mercredi 13 avril 2016

USA: élections, la riposte de Trump aux magouilles politiciennes de Cruz

C13041611:50 - "Le magnat de l’immobilier laisse régulièrement entendre qu’il sera capable de représailles, par le biais d’une candidature comme indépendant, s’il n’est pas traité « équitablement » par le Grand Old Party" rapporte Le Monde.

Si, selon The New York Times, Cruz travaille à dévoyer les délégués en vue d'une éventuelle convention ouverte, pour Le Monde, Trump travaille encore plus en amont en tentant de rallier ses adversaires eux-mêmes, "John Kasich, toujours candidat à l’investiture, le sénateur de Floride Marco Rubio et le gouverneur du Wisconsin Scott Walker" en leur faisant miroiter des postes de vice-présidents en cas de victoire.

Cette stratégie ayant déjà réussi avec l'ex-candidat Carson, pourquoi ne réussirait-elle pas avec les autres candidats, y compris Cruz, le moment venu? Cette stratégie pourrait être d'autant plus gagnante que Ryan vient de déclarer qu'il refuserait d'être candidat, une prise de position publique qu'il lui sera difficile de ne pas respecter (même si une promesse de politicien est (trop) souvent un mensonge tactique) au risque de provoquer, réellement, une candidature indépendante de Trump qui conduirait le GOP, et Ryan avec lui, à la défaite.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
J-209 : Donald Trump dénonce un « système truqué » 

Le Monde, le 13 Avril 2016 

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 13 Avril 2016 
___________***___________ 
Le favori des primaires républicaines américaines, Donald Trump, a dénoncé lundi 11 avril, sur Fox News, un « système truqué » après une cuisante défaite dans le Colorado, où Ted Cruz a empoché la totalité des délégués grâce à une convention organisée samedi sans consultation des électeurs, ainsi qu’à une série de votes par comté.
 Je suis un nouveau venu dans le système (…) C’est de l’escroquerie
« Je suis un nouveau venu dans le système (…) C’est de l’escroquerie », a ajouté M. Trump. 
 il sera capable de représailles, par le biais d’une candidature comme indépendant
Le magnat de l’immobilier laisse régulièrement entendre qu’il sera capable de représailles, par le biais d’une candidature comme indépendant, s’il n’est pas traité « équitablement » par le Grand Old Party.
M. Trump a voulu donner des gages ultérieurement à la direction républicaine en évoquant les noms du gouverneur de l’Ohio John Kasich, toujours candidat à l’investiture, et de deux anciens prétendants, le sénateur de Floride Marco Rubio et le gouverneur du Wisconsin Scott Walker, comme vice-présidents possibles.../...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jour J: le jour de tous les possibles, c'est aujourd'hui !

La France métropolitaine va voter aujourd’hui dimanche 23 avril 217 pour le premier tour de l’élection présidentielle. Le choix est simple :...