samedi 23 janvier 2016

USA: présidentielle, un duel Trump-Sanders provoque incrédulité et stupéfaction

B230116

07:50 -
"La course présidentielle pourrait-elle se terminer par un duel Trump-Sanders? L'incrédulité et la stupéfaction restent fortes mais la question fait son chemin dans les têtes..." rapporte Le Figaro.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Élections américaines 2016 : la possibilité d'un duel Trump/Sanders

Par Laure Mandeville pour Le Figaro, le 22 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 23 Janvier 2016


____________***___________

Donald Trump côté républicain et Bernie Sanders côté démocrate se présentent tous les deux comme des candidats anti-establishment.
 un duel Trump-Sanders
La course présidentielle pourrait-elle se terminer par un duel Trump-Sanders, les deux outsiders qui ont pris, côté républicain comme démocrate, toute la classe politique de court?
 incrédulité et la stupéfaction
L'incrédulité et la stupéfaction restent fortes mais la question fait son chemin dans les têtes alors que le scrutin de l'Iowa se profile dans 11 petits jours seulement.
  Trump à 37% contre 26% à Cruz
Un sondage CNN/0RC rendu public jeudi soir donne le républicain Donald Trump à 37% contre 26% à Ted Cruz, alors que les deux hommes étaient au coude-à-coude ces dernières semaines.
 Sanders à 51% contre 43% seulement à Clinton
Le même sondage CNN/ORC donne carrément le démocrate Bernie Sanders à 51% dans l'Iowa, contre 43% seulement à Hillary Clinton, un véritable coup de tonnerre pour la candidate de l'establishment qui a longtemps surfé sur l'inévitabilité de sa victoire. Sur la moyenne des derniers sondages du site RealClearpolitics, très consulté, Trump est à 29 contre 26,4 pour Cruz. «Ted Cruz a eu son moment, mais c'est fini, il a raté son coup», a claironné le milliardaire dans son dernier meeting, lisant comme il en a pris l'habitude les résultats des derniers sondages pour prouver qu'il va «gagner» car il est «le meilleur candidat».
 Trump et Sanders caracolent également en tête de la primaire du New Hampshire
Trump et Sanders caracolent également en tête de la primaire du New Hampshire, censée en principe rééquilibrer le tableau. Trump est à 32 sur la moyenne des enquêtes fournie par RealClearpolitics, contre 13,4 pour John Kasich, un candidat républicain modéré au discours empathique et optimiste qui a tout misé sur l'état de granit, et seulement 11,4 pour Ted Cruz, trop conservateur. Dans le New Hamphsire, Sanders est à 52% contre Hillary à 39,5%, selon la même source...
 Trump pourrait bien être le nominé républicain s'il gagne les deux premières primaires
Nombre d'analystes continuent toutefois de douter du scénario d'une victoire de Trump dans l'Iowa, soulignant que ses partisans appartiennent à une frange de la population qui, traditionnellement, ne se déplace pas aux urnes. Pour eux, la très bonne infrastructure de campagne de Ted Cruz, qui a véritablement labouré le terrain de cet État, quadrillant toutes les circonscriptions avec application comme c'est la tradition, devrait payer. Et D'autres affirment toutefois que l'avance du bouillonnant milliardaire new-yorkais est suffisamment claire pour qu'il l'emporte et appellent à accepter l'idée qu'il pourrait bien être le nominé républicain s'il gagne les deux premières primaires.
  le vote noir, qui penche clairement pour Clinton, sera déterminant
Côté démocrate, l'inquiétude est palpable dans le camp d'Hillary, qui pilonne désormais Sanders sur son profil de «socialiste» avoué, pariant que l'Amérique ne se résoudra pas à parier sur un candidat si à gauche. Ses conseillers affirment qu'elle reprendra l'avantage dès la primaire de Carolin, où le vote noir, qui penche clairement pour Clinton, sera déterminant. Conscient de l'enjeu, Sanders a lancé une offensive de charme vers la communauté afro-américaine, pour expliquer que son message de lutte contre les inégalités leur profiterait en premier lieu.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un amiral US se dit prêt à effectuer une frappe nucléaire contre la Chine

« Sur fond de tensions sino-américaines dans le Pacifique, un amiral US se dit prêt à effectuer une frappe nucléaire contre la Chine s...