lundi 13 juillet 2015

Grèce: Merkel a menacé Tsipras de siphoner tous les dépôts grecs dès lundi avant l'aube (Kammenos)

R130715

21;50 -
"Tsipras a été menacé par l'Allemagne, les Pays-Bas et les pays baltes d'effondrement des banques et de « siphonage » complet des dépôts bancaires dès les heures précédents l'aube," a dit Kammenos, qui est aussi président du parti politique Les Grecs indépendants (ANEL)" rapporte Sputnik International.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Les dirigeants de la zone euro voulaient renverser Tsipras - (Le ministre grec de la Défense)
Sputnik International, le 13 Juillet 2015
Traduction et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 13 Juillet 2015
________***__________
Lors du sommet de la zone euro de dimanche, le Premier ministre grec a fait face à des tentatives d'un certain nombre de dirigeants de l'UE pour le renverser, a déclaré lundi le ministre grec de la Défense Panos Kammenos, à la suite d'une rencontre avec Alexis Tsipras.
 Tsipras a été menacé d'effondrement des banques et de « siphonage » complet des dépôts bancaires
ATHENES (Spoutnik) - Kammenos a déclaré que l'Allemagne, les Pays-Bas et les pays baltes ont essayé de faire pression sur Tsipras.

"Tsipras a été menacé d'effondrement des banques et de « siphonage » complet des dépôts bancaires dès les heures précédents l'aube," a dit Kammenos, qui est aussi président du parti politique Les Grecs indépendants (ANEL).

Kammenos a déclaré que l'ANEL ne soutiendra pas l'accord avec les créanciers de la Grèce, mais resterait dans la coalition au pouvoir dirigée par Syriza.

La Grèce, qui a été parmi les pays les plus durement touchés par la crise financière mondiale de 2008-2009, a du mal à rembourser $ 270 milliards dus à ses principaux créanciers - la Banque centrale européenne, le Fonds monétaire international et certains pays de la zone euro.
Nous ne sommes pas d'accords avec les propositions des créanciers
"Nous ne sommes pas d'accords avec les propositions des créanciers. Nous ne pouvons pas être d'accords avec eux ", a déclaré Kammenos.

Au référendum du 5 Juillet, les électeurs grecs ont rejeté le plan de sauvetage proposé par les prêteurs. Le 9 Juillet, le gouvernement grec a lui-même présenté ce programme de sauvetage.

Le lundi matin, après des discussions marathon, les dirigeants de la zone euro sont parvenus à un accord sur un nouveau plan de sauvetage pour la Grèce.
faire démissionner Tsipras pour se venger de la tenue du référendum 
Plus tôt ce lundi, un membre espagnol du Parlement européen de la Gauche unitaire européenne / le parti Gauche verte nordique (GUE / NGL), Marina Albiol, a déclaré que la chancelière allemande Angela Merkel et d'autres chefs de gouvernement et ministres des finances publiques des pays de la zone euro ont essayé de faire démissionner Tsipras pour se venger de la tenue du référendum sur le plan de sauvetage.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

“Piquer l’ours russe” pour fournir une « base de guerre permanente légitime » avec la Fédération de Russie

« … les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne (OTAN) se retireront du sale boulot de “piquer l’ours russe” – pour t...