mercredi 15 juin 2016

USA : Newt Gingrich, possible vice-président de Trump, propose une relance du McCarthysme contre les terroristes

E15061608:15 - "L'ancien président de la Chambre et fervent néocon-républicain Newt Gingrich auquel Trump à l'idée que, tout compte fait, il pourrait recourir comme vice-président, a proposé une relance du McCarthysme pour traquer les suspects de terrorisme" rapporte Sputnik News.

Les choses allant infiniment plus vite que nous pouvons l'imaginer, il nous semble nécessaire de rapporter cette information dans la mesure ou nous considérons que les jeux de la présidentielle sont déjà faits et que nous savons maintenant quel est l'objectif stratégique de la politique de Trump.

USA : primaire Washington, "L’ancienne secrétaire d’Etat a été déclarée gagnante dès la clôture des bureaux de vote"

D15061607:15 - "L’ancienne secrétaire d’Etat a été déclarée gagnante dès la clôture des bureaux de vote pour le dernier scrutin des primaires démocrates à Washington tandis que son rival qui ne s’est pas officiellement déclaré vaincu semble négocier son ralliement formel" rapporte l'AFP via Le Monde.

Pitoyable bienpensance parisienne absolument larguée... Comme si les marchandages d'apothicaire entre Clinton et Sanders avait un quelconque sens alors qu'une bataille de titans confronte Trump directement à Obama et que l'enjeu est celui d'une guerre mondiale déclarée entre l'Islam radical et l'Occident, autrement dit la survie même de la civilisation occidentale qui doit par nécessité existentielle retrouver ses racines et sa Tradition pour vaincre le monstre créé par les néocons et masqué jusqu'à hier par l'imposteur Obama et "crooked Clinton".

USA : élection, "Nous voulons vivre dans un pays où tous les Américains sont à l'abri de l'islam radical"

C15061606:40 - "Nous voulons vivre dans un pays où les Américains gays et lesbiennes et tous les Américains sont à l'abri de l'islam radical qui, entre autre, veut assassiner, et a assassiné, les gays et asservirent les femmes" rapporte New York Times citant D Trump.

Le candidat présomptif républicain ne laisse aucune ouverture libre à Obama (Clinton étant déjà hors course), aucun répit, aucune marge de manoeuvre. Il frappe, il frappe et frappe encore sur la bête agonisante qui n'est déjà plus le POTUS. 

De notre point de vue, la campagne présidentielle est déjà terminée. Il n'y aura peut-être même pas de convention, ni républicaine, ni démocrate et encore moins de général en Novembre. C'est maintenant que se joue le sort des USA et l'avenir du monde. C'est maintenant qu'Obama doit jeter l'éponge et toute sa clique avec lui.

USA : "Islam radical", Obama riposte comme un diable agonisant à la frappe fatale de Trump

B15061605:25 - "Obama a riposté à l'accusation de Trump selon qui il cède à l'ennemi en esquivant le label "Islam radical" écrit l'éditorial board du New York Times.

Nous avions pressentis, hier, que la réponse d'Obama à Trump méritait d'être méditée avant d'être commentée. Cet éditorial board du NYT nous le confirme : Trump a transformé le massacre d'Orlando en une bombe nucléaire larguée directement sur la Maison blanche, Clinton étant de fait déjà écartée de la course par Obama lui-même.

Ce que nous observons est absolument "exceptionnel". Il s'agit là d'un évènement "apocalyptique" au sens propre du terme avec tout ce que cela veut dire d'incroyable et d'inconcevable et dont l'évolution est totalement imprévisible, avec un risque - non, une certitude - que quelque chose d'immense va bouleverser le monde à très court terme.

Nous sommes concrètement en train d'être expulsés de force de l'histoire moderne et la riposte d'Obama qu'analyse sur un ton d'affolement général les bienpensants new-yorkais expose en pleine lumière la nature diabolique du POTUS qui sait qu'il a déjà perdu le pouvoir et se voit contraint d'abandonner ses "motivations", c'est à dire ses postures formelles qui singent un président démocratique, pour enfin brandir dans un geste désespéré de colère absolue la véritable cause qu'il défend : l'Islam radical.

#SurvivalismeVegan : pâté végétal en croûte aux herbes du maquis

A15061604:00 - Pour les survivalistes végans, le mois de Juin est le plus hard de l'année car le potager ne produit pas encore ses beaux légumes frais et la nature est déjà grillée par le soleil ce qui fait que les herbes fraiches sauvages se font très rares. Il nous faut donc être astucieux et s'enfoncer dans le maquis à la recherche des plantes vivaces qu'il faudra cuisiner d'une façon particulière pour qu'elles deviennent sublimes.

 Ingrédients

Pour la croûte :
- 200 gr de farine à gâteau (avec levure incorporée)
- un pack de crème de soja
- sel fin

Pour la garniture :
- quelques grosses poignées de feuilles de fenouil, de chicorée et de pissenlit
- une boîte de pois chiche (ou trois/quatre petites pommes de terre)
- une boîte de champignons de Paris (ou autres champignons)
- aîl (ou aîl des ours), persil, aneth, céleri
- curcuma
- graines de coriandre
- huile d'holive
- gros sel 
- une cuillères à soupe de fécule de pomme de terre (ou Agar-Agar)
- deux cuillères à soupe de maïzena "fleurs de maïs"
- levure diététique "gerblé" (à cause de la vitamine B 12 qu'elle contient)

Préparation

Les herbes

- Commencer par faire tremper pendant une heure dans de l'eau froide mélangée avec du vinaigre d'alcool et du bicarbonate de soude les herbes sauvages.
- Puis, les couper aux ciseaux d'une longueurs de 2/3 cm et les ébouillanter pendant quelques minutes ou davantage selon que vous souhaitez un parfum puissant ou plus doux, ces herbes ayant un goûts très sauvage, donc relevé. Pour notre part, nous préférons généralement avoir une base au goût relevé que nous adoucissons par la suite à notre convenance. Penser que ce produit va se manger froid et que c'est l'occasion de valoriser des parfums sauvages.
- égoutter les herbes sans les rincer.


 La croûte

- mélanger la farine, le sel et la crème de soja comme pour faire une pâte brisée
- abaisser la boule obtenue jusqu'à obtenir la surface nécessaire à foncer le moule
- ramener ce qui déborde du moule à l'intérieur en le roulant sur lui-même de manière à créer comme un cordon tout autour du haut du moule. Une fois cuit, ce cordon aura gonflé et remplacera avantageusement le pain pour manger le pâté.
- badigeonner au pinceau toute la surface intérieur avec de la crème de soja. 
- mettez au four pré chauffé à 170 °C, grill haut et bas, pendant 15 à 20 minutes, le but étant de cuire la pâte mais sans la griller pour l'instant.

La garniture

- dans une casserole avec un fond d'huile d'olive, commencer par faire revenir les champignons
- puis y rajouter l'aîl, le persil, le céleri, etc. et mélanger avec les épices.
- lorsque les champignons ont réduit, rajouter les herbes sauvages et les pois chiches et rallonger avec un peu d'eau
- laisser mijoter et lorsque cela vous semble à point (pour le savoir, il faut goûter les herbes sauvage qui doivent être devenues tendres sous la dent), incorporer la fécule de pomme de terre préalablement diluée et la maïzena. Bien touiller le tout.
- Verser cette garniture très chaude dans la croûte sortie du four dont vous aurez préalablement vaporisée l'intérieur avec de l'eau
- saupoudrez le dessus avec la levure diététique
- remettre au four à 170°C pendant 10/15 minutes
- laisser refroidir pendant une heure puis ranger le plat au frigo au minimum pendant deux heures pour que la fécule de pomme de terre fasse son effet de durcisseur et que vous puissiez couper le pâté végétal afin d'obtenir de belles tranches qui se tiennent dans l'assiette.

Nous accompagnons agréablement ce pâté avec des cornichons à la russe et un kwass réalisé avec ces mêmes herbes sauvages deux ou trois jours plus tôt et qui lui donne un goût très proche d'une bière brune. 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
ATLAS GENRAL WWIII : Voir la page dédiée au #SurvivalismeVegan

mardi 14 juin 2016

USA : pourquoi Obama ne veut pas utiliser le libellé "Islam radical" ?

F14061620:25 - "Le président Obama en colère a dénoncé Donald J. Trump pour son discours à la suite du massacre de tir à Orlando, en Floride, avant de reconnaitre qu'il ne voulait pas utiliser le libellé "Islam radical" parce qu'il ne voulait pas donner à l'État islamique la victoire que nous acceptions leur vision d'eux-mêmes en tant que leaders d'une guerre sainte entre l'Islam et l'Occident" rapporte le New York Times.

USA : massacre d'Orlando, "Est-ce que le FBI a fait une erreur fatale?"

E14061619:40 - "Les principales questions restent encore sans réponse: a-t-il effectué une mission pour Daesh? A-t-il été inspiré par Daesh? Est-ce que le FBI a fait une erreur fatale? Est-ce que les agents ont perdu la trace de terroristes de Daesh?" s'interroge Sputnik News citant Spiegel Online.

USA : élection, "Qui pourrait tirer toutes les mauvaises leçons de l'horreur de ce qui est arrivé à Orlando ?"

D14061617:45 - "Toutes les fusillades de masse convulsent la nation, mais celle-ci tombe au milieu de l'une des pires campagnes présidentielles, la plus controversée dans la mémoire. Et s'il y a quelqu'un qui pourrait essayer de récupérer de façon persverse l'une des pires atrocités de l'histoire américaine moderne à ses propres fins, qui pourrait tirer toutes les mauvaises leçons de l'horreur de ce qui est arrivé à Orlando, c'est Donald Trump" clame le New York Times dans son édito.

USA : élection, "suspendre les accès presse du Washington Post est un rejet de la presse libre et indépendante"

C14061612:45 - "La décision de Donald Trump de suspendre les accès presse du Washington Post n’est rien moins qu’un rejet du rôle joué par une presse libre et indépendante", a réagi le directeur de la rédaction du journal, Marty Baron, dans un communiqué cité par Le Monde.

Russie : "La tragédie Orlando est «une grosse erreur de la part des agences de renseignement des États-Unis"

B14061610:55 - "La tragédie Orlando est «une grosse erreur de la part des agences de renseignement des États-Unis qui ont admis que le terroriste avait été interrogé à trois reprises" rapporte Sputnik News citant le président de la chambre basse du parlement russe, Sergei Narychkine.